photos_mag_007
Quelle découverte grandiose et à la fois
magique est cette terre d'Afrique si chaleureuse ...

A ajim : Nous quittons djerba par le bac...

"Djerba : Oasis du désert reliée au continent par une
chaussée romaine"
Il est possible de rejoindre le continent par la chaussée romaine ou par le bac ...à vous de voir..

ET OUI,après verification, le pays des Lotophages se situe en face de Djerba, sur le continent, c’est là qu’Ulysse a séjourné et non à Djerba, l’Ouad qui s’écoule à cet endroit a porté et porte toujours le nom de Ouad Zeus.  Le Dieu protecteur d’Ulysse...
.

Un rond point..le plein d'essence lybien...
photo_apareil_photo_032

Nous voici donc dans le sud de la tunisie...des oliviers à perte de vue...direction le grand sud...plusieurs villes et villages avant d'atteindre le désert...


• A MéDENINE...le grand souk est à visiter.

• TATAOUINE ...
c'est dans la région de Tataouine que j'ai rencontré une des dernières familles de nomade vivant sans électricité
avec leur animaux...

P1010211photo_apareil_photo_109

Tataouine se trouve dans une vallée entre deux montagnes, elle est étendue vers le nord par la cité
7 Novembre là où est bâtie la presque totalité des services administratifs.
La majorité de sa superficie est occupée par le Sahara. La principale activité des citoyens est l'agriculture, en particulier l'élevage des ovins, des dromadaires et la culture saisonnières des céréales.

Tatouine et la vallée des dinosaures.

La région posséde une très grande variété de fossiles de faune et flore des ères antiques (Dinosaures, Trilobites ...) dont une vaste gamme se trouve dans le musée de la mémoire de la terre.

P1000699 photos_m_085
photos_mag_011 photos_mag_015

  • Véritable musée de la mémoire de la terre que ce sud tunisien!    
    Un musée grandeur nature abritant de nombreux sites géologiques exceptionnels, invite les visiteurs de Tataouine à un passionnant voyage dans le temps immémorial.

Un paysage remarquablement dessiné par:
-Les récifs à éponges et coraux de la mer jurassienne qui remonte à 150 millions d'années, dans la région de Ksar Haddada.   
-Les plaines deltaïques à forêts de conifères et de fougères du crétacé inférieur il y a 120 millions d'années, à Jbel Boulouha.
-Les occupations préhistoriques datant du néolithique voici environ 8000 ans aux environs de Remada.
-Sensibles aux fluctuations marines de la Téthys sur le craton Africain, les strayes sédimentaires qui forment les chaînes de montagnes du grand plateau du Daher et du Jeffara, ont notamment enregistré toutes les formes de vie animale et végétale et ce, depuis le large de la Téthys jusque sur la terre de la Gondowana.

...........................................................................................................................................

Les Ksours et les ghorfas :

- Le SKsar Ouled DABBAB 

Les Ksours étaient des greniers collectifs utilisés par les nomades pour stocker leurs récoltes pendant leurs déplacements. Ils étaient situés dans des positions défensives et entourés d'une enceinte plus ou moins fortifiée. Ils étaient confiés à des gardiens à la fonction prestigieuse. Ils se présentent comme un amalgame de petites cellules voûtées, longues et étroites. On peut en visiter un grand nombre dans la région de Tataouine.

Conseil...A visiter à la tombé de la nuit...

Un ancien skar transformé en café, musée, restaurant et à partir de 2008 en Hôtel...

Les trésors de l'Islam...
photo_apareil_photo_038photo_apareil_photo_057photo_apareil_photo_054photo_apareil_photo_238photo_apareil_photo_052photo_apareil_photo_053

photo_apareil_photo_039photo_apareil_photo_049photo_apareil_photo_055photo_apareil_photo_045

P1050887 P1050904
P1050945 P1050854

...........................................................................................................................................

Hôtel Sangho*

L’hôtel Sangho est un ensemble de bungalows en pierres roses de la région.
Il est entouré de deux reliefs dont sur l’un est inscrit le nom de l’hôtel
.


P1000701P1000703
P1010214photo_apareil_photo_091
P1000702

L’endroit est vraiment paradisiaque.
Nous profitons de la piscine...

P1010215 *Pourquoi le nom SANGHO ?
Le nom SANGHO remonte à l’époque romaine.
Les Romains ne s’installaient que sur des sites idylliques, d’une beauté exceptionnelle.
Ils baptisèrent SANGHO une petite localité du Sud Tunisien.

http://www.sangho-tataouine.com/index.html

photos_mag_262 photos_mag_263 photos_mag_264

......................................................................................................................

Un autre Hôtel aux portes du désert (dont je ne me souviens plus du nom) ...

P1050419 P1050490

...sa piscine déserte jusqu'au couché du soleil...

photos_m_048 photos_m_055 photos_mag_001 
...........................................................................................................................................

• Ghomrassan...

Pendant que la lumière continue de descendre sur ces paysages grandioses, nous descendons vers le sud, sur Ghomrassen. Bourgade assez vivante, Ghomrassen compte des maisons troglodytiques adossées à la falaise, mais s’est développée sur la plaine, avec sa place du marché et sa bibliothèque municipale à l’entrée de laquelle trône l’Universalis. Dans les ruelles escarpées du vieux village, l’accueil est plutôt rude: un vieillard pas très compréhensif et des chiens assez sauvages. La mosquée est, en revanche toujours en usage, et sa cour blanche et propre contraste avec le laisser aller du coin. Au sommet de la falaise, inaccessible à cause d’un glissement de terrain, se trouve le marabout de Sidi Arfa, un homme saint local.

CHENINI et sa légende

Chenini possède un mystère à découvrir:
des tombes de large proportions, jusqu'à 5 mètres de long nommées Les Sept Dormant.

L'explication de ceci n'a pas dépassé les légendes des habitants dont on trouve plusieurs versions.

Le paysage lui seul est grandiose! des montages-tables que viennent caresser la lumière dorée du soleil couchant.

A 1km du village se trouve une mosquée blanche avec un cimetière aux tombes géantes...
Elles sont occupées par les Sept Dormants, sept frères berbères qui furent persécutés par les romains qui les emmurèrent vivants. Ils continuèrent alors à grandir avant de se réveiller deux siècles plus tard dans une Tunisie devenue musulmane et de mourir pour de bon après avoir été béatifiés par les deux religions (chrétienne et musulmane).

P1000696 Cet endroit magique exerce sur moi une attirance mystérieuse...

Les sept dormants, les sources d'eau, la mosquée avec à l'intérieure une porte condamné à être fermé à jamais...? 
son minaret qui penche en direction de la mecque ? coincidence ? les villageois raccontent que les architectes n'arrivent pas à comprendre pourquoi le minaret ne reste pas droit..selon les habitants il a été renové plusieurs fois pour le remettre droit...mais impossible...,
le petit cimetière berbère et ses tombes aux géants...incroyable....mais vrai!

P1000572P1000573P1000578P1000583
                                         Tombes des géants des 7 dormants
P1000601P1010233
P1000565
Tombe berbère ...

La vue sur la vallée...depuis les sept dormants.
P1000566

A 10 minutes le village de CHENINI perché sur une crête rocheuse est d’une grande beauté.
La mosquée blanche est le seul élément qui se détache des maisons troglodytes et des ghorfas, en contrebas, creusées dans les parois du piton.. la vue du haut des ghorfas est superbe, paisible et fascinante.
On croise des habitants du village qui semblent vivre à une autre époque. L’âne est un moyen de transport très utilisé.

Site fascinant...

A faire : monter en haut du village : la vue 360° est magnifique...et y attendre le couché du soleil...le top!.
Les enfants du village (quelques enfants ont les cheveux blond ou roux!) nous ont fait visiter les lieux..
ma cousine porte l'habit des femmes de chenini...de bons moments...

P1000724
photos_mag_287 photos_mag_288 photos_mag_285
photos_mag_280photos_mag_282P1010244

photos_m_111 Chenini et sa mosquée blanche...
photos_mag_289

Nous quittons Chenini...direction Douaret : une route sinueuse nous réserve une belle surprise...: une oasis magique...

photos_mag_022 photos_mag_023
 
photos_mag_019 photos_mag_026

Que mange le troupeau...? le berger nous explique que tous les jours il se déplace sur des kilomètres pour trouver de quoi nourrire les bêtes!
photos_m_120photos_mag_038

Le puit de L'oasis...gégé la blonde & mag la brunette...ont trètrés soif...

photos_mag_036 photos_mag_040 Le berger...

Nous quittons cette petit oasis....quelques petites dunes de sable...le désert, nous STOP... photos_mag_009
Nous avons 2 possibilités : la piste indiquée par un dernier panneau pour l'oasis de SKAR GHILANE
ou poursuivre notre route pour Douaret...

Nous décidons de faire une petit pose..."PHARAONIQUE" sur la piste pratiquable seulement sur quelques kilomètres n'ayant pas de 4x4...nous retournons sur Douaret...

photos_mag_319photos_mag_3116945704_p

DOUIRET

La vallée et son village...
du bout du monde.

Sur la route de Douiret, nous avons rencontré les enfants du soleil...

photos_mag_031photos_mag_043
photos_m_184photos_m_176
P1000745
Les 2 enfants aux sourires d'ange et le jeune garçon...

Ses enfants s'occupent des troupeaux de leurs parents, ils rejoignent à pied (pieds nus) sous le soleil ou de nuit le village. Nous apercevons leur père qui nous invite à porter dans nos bras un des petits nouveaux nés...
Le jeune garçon et son petit frére nous a donné dans une bouteille du lait de chévre...un goût unique.
Ils habitent Douiret et le jeune garçon va à l'école à TATAOUINE...
Nous reprenons la route pour DOUARET afin d'arriver avant le couché du soleil, les enfants, le jeune garçon et leur père montent dans notre véhicule ...fous de joie..nous les déposons à Douaret...

P1010429 photos_mag_044
photos_mag_046 photos_mag_047

Douaret...
La visite silencieuse de ce village en ruine a beaucoup de charme.
Nous rentrons dans la mosquée "abandonnée" et grimpons par un escalier circulaire pour arriver au ciel...4 petites fenêtres nous attendent  ...
L'appel de la prière ... une voix d'ange...

le soleil se couche...en contrebas dans le nouveau Douaret : un enterrement à lieu dans le petit cimetière...le corps se trouve envellopé dans un drap blanc...pour les mulsumans : l'âme rejoindra le corps le jour du jugement dernier (ou Jour de la Résurrection) à la fin du monde...où tous les être Humains seront ressuscités afin d'être jugés par Dieu en fonction de leurs croyances et de leurs actions sur la terre au cours d'une vie d'homme et de femme...

Le petit cimetière :un petit terrain en contrebas du village, sans enceinte ni clôture, bordé par trois chemins. Cent, deux cents petits tas de pierres, tous orientés vers l’est, les tombes. Une pierre dressée à la tête, une autre aux pieds. Si c’est une femme, une troisième au niveau du ventre, hommage à la fécondité.Pas de nom, pas d’inscription. Quand on célèbre les morts, on célèbre tous les morts …

photo_apareil_photo_107photo_apareil_photo_110photo_apareil_photo_100

Incroyable : Passage pendant 5 minutes d'un orage...quelques gouttes de pluies et de nouveau le soleil...

............................................................................................................................................

• En direction BEN KDECHE...départ vers Ksar Hallouf,
un grenier fortifié abandonné surplombant la vallée, les oueds et les palmiers.
... en empruntant une piste assez rude sur plusieurs kilomètres...des paysages magnifiques...

P1060066 P1060054
P1060083 P1060087
P1060119P1060120

P1060129P1060138
P1060169 P1060156

P1060164P1060146P1060183P1060185

P1060163 P1060166

P1060176 P1060189P1060190 P1060193

P1060195 P1060203P1060209 P1060217
La nuit tombe...

................................................................................................................................................;;