L'Appel du Désert... Des états d'âmes et des sourires...

.....................................................................................................................................................................................

De l'île de Djerba ...

     aux portes du désert ...


      Je dédie ce blog à la jeune fille à la clé d' "Or"...

...

...............................................................................................................................................................

photos_mag_009photos_mag_319photos_mag_317
                                    

La Tunisie : "envoûtante"...

Par quoi commencer?...
Sa nature grandiose et variée, son désert envoûtant,
ses plages exotiques, ses ruines si riches d'Histoire...
N'oublions pas les Tunisiens et Tunisiennes, entre tradition et modernité, vous souhaitent la bienvenue avec le sourire et dans le regard la sincérité de leur propos !
 

Acceptez cet échange de politesse et de respect, vous ne serez pas déçu en retour !
Peut-être même tisserez-vous des liens plus profonds avec eux ?

photo_apareil_photo_043

"Savoir capter l'instant et faire du quotidien
"un retour vers l'essentiel..." 
....................................................................................


Neuf bonnes raisons pour répondre à
L'Appel du Désert

Imaginez des paysages à couper le souffle, un calme d'une profondeur inouïe?
Vous êtes dans le désert, destination idéale pour oublier
la routine urbaine et se retrouver enfin face à soi-même...

1 / BRISER LE RONRON DU QUOTIDIEN
Tous ceux qui, à un moment donné, ont vécu avec l'impression déprimante que "tout était tracé, programmé, dicté d'avance", qu'il ne leur manquait rien sauf l'essentiel (le don de s'émerveiller),
et qui se sont offert une virée dans le désert vous le diront. Rien de tel que cingler vers Atar en Mauritanie, Shibam au Yémen, Shain-Chand en Mongolie, Ouarzazate au Maroc, Agadez au Niger...et pour aider les "débutants" à se lancer : un conseil : Le sud Tunisien...

2 / FAIRE BAISSER LA PRESSION
A voir votre mine fatiguée, vous semblez avoir oublié jusqu'au sens des mots vide, calme...et peut-être n'arrivez-vous même plus à imaginer que, la nuit, un homme puisse compter les étoiles qui scintillent par milliers dans le ciel au lieu de compter ses stock-options. Le désert est l'antidote magique à votre trop-plein d'activités, qui vous a transformé le cortex en centrale atomique. Et le lieu rêvé non pour fuir, mais pour vous trouver.

3 / RETROUVER LE CHEMIN DE LA PLéNITUDE
Sauf pour quelques allergiques aux grands espaces vides, le désert, propice à la méditation, permet de renouer étroitement avec "le sentiment d'exister". Comme dit le proverbe touareg :
"Dieu a crée des pays pleins d'eau pour y vivre et des désert pour que l'homme y trouve son âme"

4 / VIVRE A 100%
Evidemment, se retrouver perché sur un dromadaire en plein Sahara fait perdre tous ses repères.
Ce genre d'expérience aide surtout à se sentir vivre autrement. La vie au désert, pour tout Occidental habitué à son quotidien bien réglé, oblige à faire table rase de ses habitudes, à prendre son ticket pour le grand saut dans l'inconnu, à s'ouvrir aux autres et à de nouvelles cultures. Bref, à sortir des sentiers battus du tourisme de masse.

5 / SE SENTIR GRAIN DE SABLE
On ne revient jamais d'un séjour dans le désert "comme avant", c'est aussi que les egos ballonnés y subissent une sévére cure d'amaigrissement. Toute balade sous un soleil qui transforme les lèvres en pelote d'épingles a le don de vous faire comprendre quel modeste grain de sable nous sommes. Le grand voyageur Théodore Monod a parfaitement résumé la chose : dans le désert, :"ce n'est pas en notre honneur que fonctionne la machine et vous n'y êtes guère le centre du monde. Il est bon parfois de se l'entendre répéter par quelque coin de nature sauvage, vierge et qui ne ment pas". Avis aux intérésés...

6/ GOûTER LA PURTé DU SILENCE
Dans le Sahara, les orteils endurent parfois le martyre. Les oreilles, elles, vu la qualité, l'épaisseur du silence, prennent leur pied. Fini les décibels intempestifs (sonneries de portables..ect)
Sillonner un infini sans bornes apparentes fait sortir du bruit tout en nettoyant les yeux, provoque un "désencombrement" des sens qui apaise et vivifie le couple corps-mental.
"J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien.On n'entend rien. Et cependant quelques choses rayonne en silence..." écrit SAINT-EXUPERY

7/ S'INITIER AU CHANT DES DUNES
Autre raison de répondre à l'appel du désert : l'extraordinaire "chant des dunes" dont MARCO POLO, entre autres, parle dans ses récits de voyage. Certaines montagnes de sable, principalement en chine et amérique (on en connaît une cinquantaine dans le monde), présentent la propriété d'émettre un son grave, long, harmonieux, puissant et totalement envoûtant...dont la puissance sonore peut atteindre jusqu'à 100 décibels!

8/ CONTENPLER DES PAYSAGES MYTHIQUES
Que le désert traverse tous les pores de la peau et inocule le besoin d"existentiel d'y retourner, rien de plus normal après que votre rétine a imprimé le rose du jour qui pointe au creux d'une dune, l'immense étendue saline (3200km2) au reflets lactés qu'est le Gran Salar de l'ATACAMA, la mythique cité caravanière de CHINGUETTI classée patrimoine de l'Unesco...Des moments de grâce et d"émotion pure, ineffaçables. Sans oublier le sens de l'hospitalité et la solidarité, chez les hommes et les femmes de ces régions, ne sont pas des mots en l'air.

9/ RESTER VIGILANT
N'oubliez pas qu'un désert constitue un écosystème fragile !
RESPECTER la faune et la flore locales...pour ne pas provoquer, d'ici quelques années, un véritable désastre écologique...

.................................................................................................................................................................................................................................................................................................

L'or que je cherchais, c'est l'instant passé en présence de cette princesse du désert ...

• Que peux-tu lire dans mes yeux petite fille ?
   moi, dans ton regard, j'ai découvert "la sagesse"...
   


   P1000724
    La petite fille à la clé d'or...elle tient dans sa main une clé en bois d'environ 30cm...
   

.................................................................................................................................................................................

Extrait du blog "JUSTE COMME CA" "De petit bob"

"J'étais enivré par ce lieu, et le mot n'est pas exagéré. Enivré par le bruit de son silence. L'endroit semblait muet par tant de dépouillement et de paradoxale beauté. Le temps n'existait plus. Tout s'arrêtait à cet instant. S'il existe des temples naturellement voués à la spiritualité, celui-ci, sans nul doute m'offrait ses trésors. Quelle étrange sensation ! Quel doux et insoupçonné bienfait ! Je vivais là une première fois. Une rencontre. Un milieu d'un nul part. Comme nul part au centre de moi-même
...
Des hommes, des femmes, des enfants vivaient ici. Et leurs sourires, et leurs regards... Les mots me manquent... Inutile de les chercher, ils n'existent pas. Ils sont là-bas, avec eux. Avec leur silence roi. Avec l'âme de ce lieu. Un mot pourtant me vient : Pureté. Celle des éléments, du carrefour de la Vie. Tout y est si vrai et intact. L'air et la terre, comme sans pudeur, s'unissent devant nous à chacune de nos respirations et l'eau, même si elle semble rare, coule pour célébrer cette union."

"Un autre mot s'impose aussi, soudain : Paix..."

.........................................

"Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-même."

Proverbe Touareg

.................................................

.....................................................................................................................................................................................

....................................................................................................................................................................................

Le sud tunisien....

Après Sfax...la route du Sud épouse la courbe du golfe de Gabès. Cette profonde échancrure marque le seuil d'une autre Tunisie. Celle des grands espaces arides, du soleil implacable où la vie se concentre dans des oasis luxuriantes. Les grandes palmes des dattiers abritent des jardins d’Eden plantés de vergers et de potagers. A chaque oasis sa personnalité: Gabès, baignée par la Méditerranée ; Gafsa, modeste et reculée ; Nefta à l'étonnante « corbeille » ; Tozeur, prisonnière de deux chotts, ces immenses dépressions qui engendrent des mirages. A côté de ces grandes oasis, se profilent d'autres plus singulières comme celle de Douz. Cette « porte du Sahara » lutte sans fin contre l'avancée inexorable des sables. Les dunes voisines forment le terrain d'aventure des circuits en 4x4 et des méharées. Plus intimes, les oasis de Chebika, Midès et Tamerza semblent endormies dans les replis de la montagne qui borde l'Algérie. Au sud de Gabès, les plis érodés et nus du jebel Dahar abritent un chapelet de villages traditionnels souvent abandonnés. Leur architecture est singulière. Entre Medenine et Tataouine, les ksour constitués de centaines de greniers forment de véritables forteresses souvent suspendues à des pitons vertigineux. Dans les Matmata, l'argile tendre a permis l'établissement d'étonnants villages troglodytiques. Ces décors fantastiques ont fasciné jusqu'aux plus grands réalisateurs : George Lucas y a tourné plusieurs scènes de sa Guerre des étoiles.
Mais pour beaucoup, le premier contact avec le Sud tunisien, voire avec la Tunisie, s'établit à Jerba ...
 

Extrait du guide Neos Tunisie

.....................................................................................................................................................................................;